Chronologie illustrée de la musique européenne - CIME

Pourquoi ce site ?

 Pourquoi avoir créé ce site ?

 

La musique européenne, dite classique, est riche de plus de huit siècles d'histoire. Au cours de cette longue période plusieurs styles se sont succédé, plusieurs grands maîtres ont vu le jour et ont créé des œuvres qui, pour certaines, sont devenues immortelles.

 

En conséquence :

  • il est difficile pour le profane de savoir quoi écouter, par quoi commencer, quelles sont les œuvres majeures de chaque période. Dans cet espace, je ne cherche pas à décider pour vous des morceaux à écouter, mais à susciter votre intérêt et votre curiosité sur les différentes manières d'aborder l'audition de la musique classique.
  • pour un mélomane averti, ce site peut être l'occasion de découvrir de nouveaux compositeurs ou d'échanger sur des thèmes précis. 

Vous avez à votre disposition plusieurs espaces :

  • un blog où seront publiés régulièrement des articles ayant trait à la musique classique au sens le plus large du terme,
  • un espace pour chaque grande période où vous retrouverez les compositeurs majeurs et des œuvres incontournables de ceux-ci,
  • un espace présentant la CIME de St-Sever de Rustan (65) et celle qui est en projet à Oletta en Corse, deux lieux dédiés à la musique, que vous pourrez visiter,
  • et enfin, une page présentant l'application numérique de la CIME que vous pourrez acheter ; dans celle-ci vous retrouverez plus de 1500 œuvres de tous les grands compositeurs constituant l'essentiel de la saga européenne de la musique, du moyen-âge à nos jours.

Les derniers articles du blog

Est-ce vraiment la fin ?

La querelle des disciples d’Olivier Messiaen est exemplaire, en ce sens qu’elle illustre parfaitement la manière dont ont évolué les "méthodes de composition" depuis que le métier de compositeur existe.

 

Lire la suite 4 commentaires

La querelle du dernier demi-siècle

On sait que, par la suite, Yannis Xenakis et Pierre Boulez se sont fâchés, le premier reprochant au second de limiter la musique aux douze sons du total chromatique, et d’y introduire une dose excessive d’ingrédients aléatoires et incontrôlés tels que la fameuse "réserve de notes" du second. Yannis Xenakis a précisé ses critiques en disant que l’évolution des méthodes de composition chez Pierre Boulez et d'autres, ouvrait à l’interprète la possibilité de faire "n’importe quoi". Bien avant leur "querelle" dans les années 60, Pierre Boulez avait écrit un livre intitulé "Penser la musique autrement".

 

Lire la suite 1 commentaires